En France et en Espagne

01 nov 2014 > 14 nov 2014

Début d’un grand périple dans le monde, commençant par la France et l’Espagne. Mon sac à dos c’est 10 kg d’essentiel avec la composition suivante : 1/3 électronique, 1/3 vêtements, sac de couchage, 1/3 de livres, matériel de dessin et peinture.

Faisant du stop au milieu de nulle part, la nuit, dans une aire d'autoroute vide

Faisant du stop au milieu de nulle part, la nuit, dans une aire d’autoroute vide

Je commence par voir des amis vivant dans les zones rurales au milieu de la France que je n’ai pas réussi à visiter au temps où je n’avais que des weekends. Je vais à la rencontre d’Auréline à Landouge (Limousin), Lesceline à la Sout’ (Creuse), Benoît à Saint-Laurent-d’Olt (Aveyron)…  autant dire que commence mon tour du monde par les “trous du monde”. Je vois de magnifiques paysages malgré le ciel chargé, le froid, la pluie.

Aureline

Auréline au château de Chalucet

Fuyant l’hiver, je pars pour Toulouse où je rencontre Nath, Esteban puis Felipe et Cris. Je me sens étrangement soulagée d’être en ville, retrouvant le métro et la foule. Piétonne, la campagne m’a semblé un milieu hostile, les voitures vont à 90km/h, l’herbe est humide, pas d’autre piéton, pas de zone pour s’abriter… Quelques jours sur Toulouse me permettent de me poser et me reposer, créer le site web grâce à l’aide de Felipe.

Nath avant d'aller en cours

Nath avant d’aller en cours

Toulouse et Esteban

Toulouse et Esteban

Garonne et briques

Garonne et briques

Felipe et Cris dans leur appart

Felipe et Cris dans leur appart

Ensuite, je pars voir Richard à Foix, puis je vais en Espagne, Tedam à Barcelone et Clara à Madrid.

Richard et Mathieu, cuisinant la spiruline

Richard et Mathieu, cuisinant la spiruline

Paysage végétal grandiose associé à une cité au plan médiéval organique

Paysage végétal grandiose associé à une cité au plan médiéval organique

Tedam, le joli bateau que j'ai peint avec d'autres amies, au Port Olympic de Barcelone

Tedam, le joli bateau que j’ai peint avec d’autres amies, au Port Olympic de Barcelone

Cadavre exquis urbanistique

Cadavre exquis urbanistique

En France, mes trajets se font en stop, puis covoiturage en Espagne. J’ai rencontré une vingtaines de personnes pour un court ou long trajet, partageant un peu de leur vie et toujours surpris quand je parle de mon voyage.

Je visite peu d’architecture ou autre tourisme. J’accompagne chaque ami dans leur monde, dans leur vie quotidienne, leur travail… et c’est passionnant. Ainsi, j’écrirais d’autres articles thématiques, relevant plutôt de la “sociologie de voyage”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>